LES ENTREPRISES FACE AU DIGITAL

L’ENTREPRISE DE DEMAIN SERA DIGITALE OU NE SERA PAS

Tout secteur d’activité confondu vous êtes nombreux à nous interroger sur la meilleure façon d’intégrer le digital dans votre activité. Globalement 3 niveaux ressortent à chaque fois : la production, la communication clients et la prospection.

digitalQue ceux qui déplorent de faire du digital comme M. Jourdain se rassurent, comme le commente Frédéric-Michel Chevalier sur le blog de visionary marketing,  « bien qu’une stratégie digitale soit l’idéal » l’approche par micro projets a le mérite d’être pragmatique et présente de nombreux avantages ».
Et l’enquête de démontrer – et ce n’est pas une surprise – que la sensibilisation des équipes n’est pas toujours une priorité. C’est probablement dommage car comme nous le disait encore ce matin l’un de nos clients dirigeant d’Happynext, une société qui fait de la motivation par les équipes, sans les hommes une entreprise ne peut rien faire.
A noter également que 39% des répondants estiment qu’il y a un risque important à ne pas s’engager dans la transformation digitale et 13% un risque très important.
Dernier point de taille, le digital a largement (43%), voire fondamentalement (15%) modifié leur manière de consommer les produits et services de l’entreprise. Pour près de 70%, le digital a également fortement impacté le cycle d’après-vente (SAV, réclamation), s’imposant ainsi prioritairement dans le cycle post-vente du cycle de commercialisation.

Pour en savoir plus :
http://assets1.csc.com/fr/downloads/Barom_tre_de_la_Transformation_Digitale_OK_web.pdf

2017-03-31T16:19:56+00:00